PIERRE-GEORGES LATÉCOÈRE Bernard Bacquié (2006, Essai broché)

Le lecteur découvrira dans ce livre, certes l’entreprise Latécoère, mais surtout l’homme, sa solitude, sa diplomatie, son énergie et sa poigne.

Cet ouvrage est le premier de la série «Les carnets de la ligne», agréablement mis en scène dans une composition moderne qui vient compléter de nombreux témoignages. L’auteur nous brosse un portrait précis et synthétique de ce personnage, sans qui les Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet, Daurat, pour ne citer que les plus connus, n’auraient pu exprimer leur talent.

DELEY ET VACHET, piliers de la ligne, Bernard Bacquié (2020, Essai broché)

Avec cet ouvrage, Bernard Bacquié clôt définitivement sa série de beaux livres sur les Lignes aériennes Latécoère – Aéropostale. En point final, grâce à la participation de René Angel, il offre une gerbe de documents iconographiques inédits, minutieusement restaurés et colorisés, ainsi que des pans inconnus de cette épopée. On y découvre les rôles éminents qu’ont tenus ces deux pionniers : extension de la Ligne de Casablanca vers Dakar en ce qui concerne Deley, ouverture de la liaison par hydravions entre Alicante et l’Algérie pour Vachet ; et la création de la Ligne en Amérique du Sud à laquelle ils participèrent tous deux.

 

DELEY ET VACHET, PILIERS DE LA LIGNE

PIERRE-GEORGES LATÉCOÈRE, CORRESPONDANCES : 1918-1928 Laurent Albaret (2013, Essai broché)

Fruit du travail ambitieux d’un historien sur un fonds d’archives riche de milliers de documents, lettres, télégrammes, courriers rédigés, annotés et expédiés par Pierre-Georges Latécoère, cet ouvrage éclaire la vie et l’oeuvre de cet homme de décisions hors du commun, industriel visionnaire, qui a bâti sa compagnie sur une organisation sans faille. De lettre en lettre, au fil des mots, se dessine la trame des lignes aériennes qui deviendront l’Aéropostale puis Air France.

S’attachant aux sources, ce livre donne toutes les clefs pour accéder à l’intimité de ce capitaine d’industrie qui, pour asseoir son empire, rêva de faire voler des avions au-delà des limites communément admises.

 

livre latecoere albaret

L’AMÉRIQUE ET L’AÉROPOSTALE Bernard Bacquié (2007, Essai broché)

Cet ouvrage décrit la reprise de la «Compagnie Générale d’Entreprises Aéronautiques – Lignes Aériennes Latécoère» par Marcel Bouilloux-Lafont, qui transforma l’essai en conduisant les appareils de la «Compagnie Générale Aéropostale» jusqu’à Santiago du Chili, avant que son entreprise ne sombre dans la crise du début des années 1930.

Préface de Robert Espérou, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace.

 

 

livre l'amerique et l'aeropostale bacquie

LA LIGNE LATÉCOÈRE - AÉROPOSTALE / LES CHEVALIERS DU CIEL Benoît Heimermann, Martine Laporte (2011, Livre-portfolio)

 Coffret de 20 planches photographiques dans une présentation très luxueuse (30 cm x 40 cm) pour célébrer les grandes heures de l´aviation, ses hommes, ses espaces à conquérir et ses machines.

Grand reporter à l´Équipe Magazine, Benoît Heimermann raconte ici, avec l´enthousiasme du connaisseur, la grande aventure des héros des temps modernes : Guillaumet, Mermoz, Saint-Éxupéry... Les vingt précieuses photos de la Ligne Latécoère - Aéropostale, dont une grande partie a été prêtée par la Fondation Latécoère même, présentent les grands hommes, aventuriers ayant vécu entre ciel et terre, mais nous font aussi découvrir les espaces à conquérir (Cap-Juby, les déserts africains, l´Atlantique Sud, les Andes) et leurs machines folles (Salmson, Breguet XIV, Potez 25, hydravions Laté 28, Laté 300, Laté 521, Laté 631...).

livre ligne latecoere aeropostale heimermann

Dieudonné COSTES, LE HÉROS OUBLIÉ, Bernard Bacquié (2019, Essai broché)

Préface de Dieudonné Michel Costes, son fils.
Il fallait sauver de l’oubli le soldat Costes, l’as du front d’Orient durant la première guerre mondiale. Il fallait encore rappeler que Dieudonné Costes fut le champion du « Coast to Coast », le premier pilote - trois ans avant Mermoz - à traverser l’Atlantique Sud sans escale (avec Le Brix), et le premier à traverser l’Atlantique Nord, d’un continent à l’autre, de Paris à New-York sans escale (avec Bellonte), c’est-à-dire dans le sens le plus défavorable. D’abord pilote de ligne chez Latécoère, puis Aérotransports et Air Union, il devint assez rapidement pilote d’essai chez Breguet. Le lecteur découvrira les antagonismes qu’il dut surmonter, surtout durant son «  tour de la Terre »  avec Le Brix. Il devait ensuite conquérir de nombreux records du monde, avec Bellonte, avec Codos, ses amis, portant ainsi au faite de la renommée les productions de Louis Breguet. Sa détention provisoire durant 20 mois après la seconde guerre est abordée à la fin de l’ouvrage, pour mieux rappeler que les accusations d’intelligence avec l’ennemi dont on l’affubla ne reposaient sur aucune preuve tangible, et de ce fait souligner que sa totale relaxe était justifiée. Sur les 280 illustrations de l’ouvrage, dont la plupart jamais divulguées dans un livre, cinquante photos de Dieudonné Costes sont inédites, et mises en valeur par des graphismes particulièrement soignés.

 

Costes héros oublié livre