3ème étape : Malaga – Tetouan

Après de classiques formalités administratives, les équipages ont rejoint leurs appareils parfaitement alignés sur le tarmac de l’aérodome de Malaga.

Afin de simplifier les procédures d’entrée sur le continent africain, trois groupes d’avions ont été formés par la direction des vols du Raid.
Et sous une météo grisonnante, les vols ont été lancés.

Transit côtier, entre 500 et 1 000 ft, passage au large des pistes de l’aéroport international de Malaga et poursuite du trajet le long de la côte, jusqu’à l’approche de Gibraltar.
Après un léger épisode pluvieux, le célèbre “Rocher” est apparu dans une éclaircie.

Cette Terre anglaise en territoire espagnol fut laissée sur la droite pour gagner une enclave espagnole en territoire marocain : Ceuta !
Et les premiers massifs marocains ont émergé de la brume.

L’étape du jour devait donc conduire les aviateurs à Rabat. Mais cela était sans compter sur les déplacements du Monarque marocain…!
Les 23 appareils du Raid ont ainsi du se reporter sur l’Aéroport de Tetouan Saniet R’Mel.
Contrôleurs et personnel de piste n’ont pu cacher leur surprise en accueillant, coup sur coup, 22 petits avions et l’étonnant biplan Antonov.

2348 prépa vol Tetouan raid afrique 2015 (1 sur 1) 2288 Preparation vol Malaga raid afrique 2015 (1 sur 1)

Après une longue incertitude sur la poursuite des vols du jour, la navigation a finalement abouti à… l’hôtel le plus proche.